L'itinéraire

Un Tour de France à pied et en chansons

  Le 22 septembre 2017 à 22h01, c’était l’équinoxe d’automne : l’axe de rotation de la Terre était parfaitement perpendiculaire au plan de l’écliptique du soleil, et Manu Galure était en concert sur la scène du théâtre Sorano, à Toulouse. C’était le point de départ d’une idée un peu folle, une tournée de plus de deux ans sur les chemins, au tempo des chaussures, pour aller chanter partout et n’importe où, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Manu Galure est parti son piano sur le dos, des confettis plein les poches et son chapiteau à la main pour un Tour de France à pied et en chansons. Il joue dans des salles de spectacle, bien sûr, mais aussi dans des écoles, des mairies, des bistrots de village, granges, églises, prisons, et sous les toits des gens qui veulent bien l’abriter pour la nuit.
  Les premiers troubadours étaient Occitans, lui est Toulousain : mille ans les séparent. À vol d’oiseau, c’est la porte à côté. À l’image des anciens poètes, en baladin des grands chemins et des temps modernes, Manu Galure se fait chanteur itinérant. À la rencontre des gens, près de chez eux, et parfois chez eux, il invente chaque jour un spectacle, au hasard des rencontres et de la direction du vent. Il est parti de chez lui et y reviendra, heureux comme un Ulysse, après une odyssée de plus de 8 saisons.
  Pourquoi une tournée à pied ? Mais pour l’aventure, bien sûr : pour aller là où on n’aurait pas pensé aller et puis pour mesurer la taille que ça fait, un pays. Pour avancer le plus lentement possible : prendre le temps de regarder comment les saisons changent, ralentir pour se mettre au rythme de l’écriture, un pied après l’autre, et pour aller dans tous les sens, avec un boussole cassée. Pour apprendre, enfin, travailler son art, acquérir de la technique et du savoir-faire, comme un de ces Compagnons du Devoir qui s’exercerait à son métier, en effectuant à sa manière son propre Tour de France.

  « Manu Galure donne à voir à ses trois métiers : auteur, compositeur et interprète. Ses chansons sont des promenades, mais c’est pas écrit avec les pieds : des histoires lourdes de sens et d’une plume légère. Il fait sonner les mots à la gloire d’une imagination généreuse qui ouvre les portes du rêve à l’auditeur. Mais éveillé, le rêve. Fabuliste et conteur, il replace ses craintes et colères du monde tel qu’il est dans un monde tel qu’il le voit et le partage. Ses textes portent le sceau d’une exigence littéraire assumée et trouvent leur place au creux d’une musique inventive qui fait entendre le chaos du siècle. Il y en a pour la tête et les jambes ! »

Les disques

  Marcher fait parfois mal aux pieds, mais ça vide la tête. On ne pense plus qu’à des petites choses : à bien régler son sac, à relacer ses chaussures, à suivre le bon chemin, à boire régulièrement et à prendre de temps en temps une figue séchée, on se demande s’il va pleuvoir, si on a le temps de faire un détour par la petite église du douzième siècle dans le village d’à côté, et parfois on est un peu inquiet quand on croise des chiens qui gardent leur maison, on fait gaffe à se tenir droit et à faire les bons gestes. On ne pense pas à grand chose d’autre. Ça laisse de la place et du temps pour regarder flotter des idées, on promène quelques mélodies dans sa tête : la marche est propice à l’écriture.
  Pendant ces deux ans et des brouettes de Tour de France à pied, Manu Galure écrit, au rythme de sa balade, une sorte de carnet de route en chansons. Le premier disque, Automne 2017, est sorti le vendredi 22 septembre à 22h01, pour l’équinoxe. Le deuxième album, Été 2018 sera disponible dès le 21 juin à 12h07 pour le solstice. Deux autres albums sortiront pour l’équinoxe de printemps et le solstice d’hiver 2019, afin de terminer ce cycle des saisons. Il y est question de la marche ou de tout autre chose, des troubadours, des saisons bien sûr, de rencontres et des pingouins d’Afrique… Les chansons sont enregistrées sur la route, avec quelques micros, un piano et une voix. À la « croque au sel », dit-on.
  Tout le monde comprend que Manu Galure, quoique bon marcheur, ne peut pas porter sur son dos les disques qu’il vend  à la fin de ses concerts. Et l’envoi continuel de CD par la poste pose des problèmes de logistique que l’équipe ne pourrait pas gérer au quotidien : nous ne sommes pas assez nombreux, et nous avons beaucoup d’autres préoccupations. C’est la raison pour laquelle nous avons fait le choix du disque numérique. Ils sont vendus à prix libre, à la fin des concerts et sur ce site.

 

 

  La récolte, si elle est bonne, nous permettra de sortir à l’horizon de 2020 un coffret regroupant toutes ces chansons nouvelles accompagnées d’un beau livret, de belles photos, d’une carte de France, et d’autres choses encore dont nous n’avons pas la moindre idée, bref, un bel objet.

Devenir accueillant

Si accueillir le spectacle de Manu Galure pendant son Grand Tour de France vous tente, remplissez le formulaire en bas de la page, en indiquant votre numéro de téléphone et votre adresse exacte (au mieux des coordonnées de localisation sur googlemaps). Si vous avez déjà organisé des concerts chez vous, précisez-le. Si vous avez un piano ou du matériel de son, précisez-le aussi. Sinon, pas d’inquiétude.

Assurez-vous avant toute chose de remplir les conditions suivantes :
*Avoir envie d’accueillir gracieusement un spectacle de Manu Galure.

*Être à peu près certain de ne pas déménager d’ici 2020 où avant la date. Et vérifier à partir de la carte (onglet « L’itinéraire ») que vous ne serez pas en voyage en Inde pendant que Manu Galure passera dans votre ville.
*Avoir suffisamment d’espace pour accueillir au minimum 30 personnes (dans une seule pièce). Et des chaises, canapés, coussins, tabourets, etc.
*Avoir la possibilité de faire dormir Manu Galure dans une chambre privative (des mois de tournée sur des canapés risquent fort de saper le moral de la chanteuse).
*Être prêt-e à faire rentrer chez soi des inconnus, dont le point commun avec vous sera peut-être seulement d’avoir envie d’écouter des chansons de Manu Galure.
*Être prêt-e à faire de la réclame pour votre spectacle, à appeler vos amis et vos voisins, vos collègues, votre famille, pour qu’il y ait au moins une trentaine de personnes présentes.

Partenaires et remerciements

Espace pro

Si vous êtes déjà organisateur de spectacle et que vous voulez accueillir Manu Galure pendant son « Grand Tour de France », retrouvez-nous dans la rubrique :

 

Contact form

* Required fields