Vertumne, « saison 4 »


Nouveau spectacle

Photo ©Nicolas Maget

« Galure, deux pianos », la tournée…
Sur scène, un piano à queue et un piano droit .Manu Galure et Lorenzo Naccarato se font face. On les voit trafiquer dans les cordes, désosser les instruments, cogner, scotcher, et chaque chanson surprend par des sonorités nouvelles et des bruits étranges. Si écouter des pianos préparés est une expérience surprenante, observer des musiciens traiter leurs instruments comme un atelier de bricolage est un moment réjouissant. On retrouve Manu Galure toujours aussi électrique, toujours aussi fou, qui joue du pied, du coude, et qui grimpe sur les pianos, mais installe, avec délicatesse, entre deux instants de fracas, une douceur et une tendresse qu’on ne lui soupçonne pas.

Il prend aussi le temps de répondre à nos questions les plus existentielles : Comment reconnaît-on un super-héros ? Pourquoi fait-on des nouvelles chansons ? Peut-on manger des pingouins ? Quelle quantité d’Earl Grey faut-il pour faire un thé dans le Lac Léman ? Et la personne assise à l’arrière du bobsleigh, lorsqu’elle avait 8 ans, qu’est-ce qu’elle voulait faire, plus tard, quand elle serait grande ?

Photo ©Nicolas Maget

Un piano à queue et un piano droit sur scène, c’est un défi. La tournée « Galure, deux pianos », à l’image du Tour de France à pied et en chansons, se veut tout-terrain, et pourra se jouer partout : dans des salles de spectacles comme chez l’habitant. Les pianos seront modifiés pour être rendus plus mobiles et facilement transportables dans les conditions les plus saugrenues. Dans le camion, une sono, des micros et un peu de lumière.

Extrait du spectacle Vertumne, JMF, Septembre 2020.

L’équipe sur scène aux côtés de Manu

Lorenzo Naccarato

Photo ©jeanfranc-le-glaunec

Après avoir étudié pendant dix ans le piano classique, Lorenzo Naccarato commence en 2007 à Toulouse un parcours universitaire en musicologie, spécialisé en jazz et musiques improvisées. Il mène un projet de recherche autour de Thelonious Monk et participe à des master class, notamment sous la direction d’Enrico Pieranunzi, de Claude Tchamitchian et d’Andy Emler, dont l’influence sera déterminante dans son approche de la composition et du jeu en groupe. Il développe ainsi un répertoire de compositions pour piano solo et pour trio (piano–contrebasse–batterie), et fonde le Lorenzo Naccarato Trio en 2012. Sollicité par la revue franco-italienne Radici, Lorenzo réalise les arrangements musicaux d’un spectacle sur les BO du cinéma italien. La Cinémathèque de Toulouse lui a récemment confié la création de deux ciné-concerts. À l’initiative du Festival littéraire Le Marathon des mots, il propose également depuis 2017 des concerts-dessinés en duo avec l’illustrateur Bruno Liance, retraçant la vie de Nina Simone et de Thelonious Monk. Depuis 2016, il a rejoint le Label Laborie Jazz, avec qui il continue à développer son projet en trio.

Patrice Caumon

Ce jeune punk qui aimait la musique contemporaine a fait sa carrière dans la chanson. Écrivain, comédien, musicien mais aussi permaculteur, cuisinier, masseur et échassier, il n’a pu poser ses valises nulle part, sauf dans le vaste monde. Ayant toujours adoré prendre soin des autres, notamment avec ses petits plats, il aime à entourer les artistes qu’il aime, faire les petites mains, rester dans l’ombre, être aux aguets, envoyer du son et continuer la comédie tout en faisant de la technique.

Les dates des futurs concerts de la tournée sont à découvrir, Ici :

VERTUMNE

Ce spectacle a été créé grâce aux aides de la Région Occitanie, le département de la Haute-Garonne, le CNM et la Spedidam.

OC-1706-instit-logo rectangle-quadri-150x150-150dpi
cd31-logo-horizontal_93x300
cnm_logotype_blanc-rvb
SPEDIDAM-LOGO-2017-RVB